Accueil > SMA, c'est quoi ? > Actualités

Actualités

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez Saint-Malo Agglomération sur les réseaux sociaux :

Réunion publique de concertation sur le projet de modification de la ZAC Atalante Saint-Malo

Saint-Malo Agglomération engage une large concertation et organise une réunion publique

La ZAC Atalante Saint-Malo est une Zone d’Activité Concertée structurante pour Saint-Malo Agglomération, et située sur les communes de Saint-Jouan-des-Guérêts et de Saint-Malo. Cette ZAC appelée parc technopolitain (70 hectares), était au départ destinée à accueillir des entreprises de recherche, de production et de services liés aux biotechnologies à dominante marine et aux nouvelles technologies de l’informatique et de la communication.

Or, cet objectif trop restrictif ne correspond plus aux besoins de développement du territoire. C’est pourquoi Saint-Malo Agglomération a engagé une procédure pour requalifier la vocation de la ZAC.

Les objectifs poursuivis sont les suivants :
  • > Elargir la vocation économique de la ZAC afin de l'adapter aux enjeux et aux besoins économiques du territoire et de permettre l’accueil d’un panel plus large d’entreprises ;
  • Elargir la vocation de la ZAC à des activités sportives, de bien-être et touristiques ;
  • Redéfinir le programme des équipements publics.
L’Agglomération engage donc une large concertation sur le projet dont les modalités ont été arrêtées en conseil communautaire le 17 novembre 2016.

A ce titre, deux réunions publiques sont organisées :
  • Mardi 7 février 2017
    A 18h00
    Salle socio-culturelle de Saint-Jouan-des-Guérêts

    Rue de la Croix aux merles

Cette réunion ent ouverte à tous, en accès libre.

Découvrez le déploiement de la fibre optique sur l'agglomération

fibre
Pour visualiser les zones de déploiement de la fibre optique sur SMA, cliquez ici :
http://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre

En inscrivant votre adresse postale, vous pourrez vous  tenir informés de l’arrivée de la fibre optique dans votre rue et tester votre éligibilité.

Tourisme : l'Agglo désormais compétente crée un office de tourisme communautaire unique ...

Dominique de la Portbarré, nommé Président du Conseil d'Administration de la société publique locale "Destination Saint-Malo Baie du Mt St Michel"

Dominique de la Portbarré, conseiller communautaire de St Méloir des Ondes, nommé Président du Conseil d'Administration de la société publique locale "Destination Saint-Malo Baie du Mt St Michel" (qui gérera le nouvel office de tourisme communautaire au 1er janvier 2017).


Le Conseil communautaire s'est prononcé ce jeudi 13 octobre : Saint-Malo Agglomération prend la compétence tourisme au 1er janvier 2017. En attendant, elle préfigure son organisation et a créé une société publique locale (SPL) pour pouvoir administrer sa futur politique touristique à l'échelle d'un territoire qui a terme dépassera ses limites communales. Explications ...


"Destination Saint-Malo Baie du Mont Saint-Michel"
C'est le nom que portera la SPL créée pour gérer la politique touristique communautaire et donc le futur office communautaire. La Région Bretagne a identifié 10 zones touristiques précises. Celle nous concernant va du sud de la Manche jusqu'au cap Fréhel, liant ainsi Saint-Malo à la baie du Mont Saint-Michel. Le nom du nouvel office de tourisme est donc naturellement venu de ce périmètre porté également à l'échelle régionale.

Un nouvel office de tourisme unique ...
Il existe à ce jour 4 offices de tourisme sur le territoire de l'Agglo : Saint-Malo, Cancale, St-Coulomb et St-Suliac. Ils sont tous gérés par des structures associatives qui ont des communications autonomes.
Au 1er janvier 2017, la SPL "Destination Saint-Malo Baie du Mont Saint-Michel" aura vocation à exercer exclusivement pour le compte de ses actionnaires (que sont Saint-Malo Agglomération et la Ville de Saint-Malo) et de leur territoire de compétence, des missions de promotion du tourisme, et l'organisation de tout ou partie d'évènements et animations touristiques sur son territoire". Les actuels OT ont donc vocation à devenir des bureaux d'information touristique.

Une société publique locale qui a vocation à élargir son périmètre d'action ...
Aujourd'hui, la SPL compte 2 actionnaires : Saint-Malo Agglomération (pour 360 actions à 1000 €) et sa ville centre Saint-Malo (pour 40 actions à 1000 €). Le capital de cette société anonyme se monte donc aujourd'hui à 400 000 €. Mais "des contacts ont déjà été pris avec les communautés de communes voisines pour permettre l'extension de l'actionnariat" précisait en Conseil Claude Renoult, Président de Saint-Malo Agglomération. Pour l'heure, le siège de la SPL sera au siège de l'Agglo, à Cancale.

Comment fonctionnera cette SPL ?
Beaucoup de discussions se sont tenues depuis cet été, et notamment juridiques, pour déterminer la façon dont la SPL pouvait intégrer un représentant des professionnels du tourisme qui toutefois ne pouvait être actionnaire.

La question aujourd'hui réglée, la SPL prévoit :

  • Un conseil d'administration : composé de 11 mandataires*, dont 9 élus de Saint-Malo Agglo et un élu de la Ville de Saint-Malo (qui lui sera désigné en conseil municipal du 10/11 prochain), et un représentant des professionnels du tourisme (C'est Alain CABOT, l'actuel président de l'OT de St Malo qui a été désigné par ses pairs).
    L'Agglo a désigné ce jeudi 13 octobre ses 9 représentants :
    > Patrick CHARPY (VP à l'emploi et au développement économique, Marie-Françoise HURAULT, Jean COUDRAY, Claire GUINEMER (Cons. Communautaires de Saint-Malo), Pierre-Yves MAHIEU (VP à l'aménagement du territoire - Cancale), Loïc LEVILLAIN (Maire de St-Coulomb et Cons. Communautaire), Jean-Francis RICHEUX (VP à l'environnement et Maire de St-Père Marc en Poulet), Nicole SIMON (Cons. Communautaire et Maire de La Fresnais). 
    > Et Dominique DE LA PORTBARRÉ* (conseiller communautaire de St-Méloir des Ondes) qui a été choisi pour la Présidence du Conseil d'administration. Il n'entrera en fonction qu'après avoir été installé lors de l'Assemblée générale constitutive de la SPL qui se tiendra le 9 décembre prochain.
    > Le Président de l'Agglomération, Claude RENOULT, est quant à lui désigné représentant permanent à l'AG des actionnaires de la SPL.
  • Un Comité technique consultatif : dans lequel siègeront 10 représentants des professionnels du tourisme.
  • Un directeur général : sera ensuite désigné pour l'administration quotidienne de ce nouvel office communutaire. 

 

Complexe aqualudique : lancement du concours d'architectes

Complexe Aqualudique SMA @PMA

Le choix d’un équipement pour tous, polyvalent et modulable ...


Après le choix de son lieu d’implantation, le projet d’espace aqualudique se poursuit. Le scénario a été présenté en commission « Grands projets stratégiques » le 27 juin dernier.
L'objectif a été rappelé en conseil communautaire du 22 septembre : proposer un équipement polyvalent et modulable, capable de répondre de façon simultanée aux attentes de tous les usagers (habitants, scolaires, clubs, compétiteurs, touristes …) et ce toute l’année.
Le scénario présenté en commission prévoit donc 5 pôles d’activités, couverts et extérieurs, étudiés pour que des publics très divers puissent circuler et profiter pleinement de l’équipement en même temps.

2000 m² de plan d’eau


Après une longue phase d’écoute et de recueil des besoins et attentes des différents publics (scolaires, associations utilisatrices de la piscine du Naye, usages du grand public), l’Agglomération s'est positionné sur un scénario.
Basé sur la polyvalence des espaces, le projet prévoit 5 pôles modulables d’environ 2000 m² de plans d’eau, capables d’accueillir simultanément environ 2000 usagers.

5 pôles d’activités

1. Le pôle sportif : un bassin olympique modulable

Un bassin de 50 m (8 couloirs) avec ailerons et fond mobiles permettant d’accueillir la pratique sportive de compétition, comme les activités de loisirs. Ces éléments immergés rétractables permettent de sectoriser le plan d’eau pour l’exploiter de façon optimale (scolaires et sportifs peuvent nager simultanément).

2. Le pôle éducatif : un bassin d’activités scénographié

Ce bassin d’environ 200 m² accueillera tous les apprentissages (non nageurs, familiarisation au milieu aquatique …) et les activités de loisirs (aquagym, aquabike …) dans un espace animé (jeux de sons et lumières …).

3. Le pôle ludique intérieur :
avec 3 espaces dédiés aux loisirs
  • Un bassin balnéo-ludique : ce bassin d’environ 350 m² permettra aux petits comme aux grands de se divertir grâce aux divers jeux d’eau installés dans et autour du bassin.
  • Un toboggan animé : ce toboggan innovant proposera une animation pour varier les plaisirs de la glisse.
  • Une lagune de jeux : composée de deux espaces de jeux secs et de jeux d’eau d’environ 120 m², et sectorisée par profondeurs et par tranches d’âge (avec mini-toboggan, cascades, …).

4. Le pôle « bien-être » disponible en intérieur comme à l’extérieur :

Cet espace se déploiera à l’intérieur de l’équipement et se prolongera à l’extérieur, permettant ainsi de proposer plusieurs saunas, jacuzzis, hammams, douches thématisées, salles de détente, ainsi qu’un jardin privatif.

5. Le pôle ludique extérieur à 3 espaces : une offre dédiée aux familles toute l’année
  • Un bassin nordique balnéo-ludique : d’environ 250 m² avec un sas aquatique permettant l’entrée du bassin par l’intérieur de l’équipement). A usage multiple, il pourra ainsi être accessible toute l’année.
  • Une plateforme de glisse : avec « pentagliss » multipistes et divers toboggans aux pentes et formes variées, équipés d’arrivées aquafreinées.
  • Un parc aquatique familial : cette plateforme de glisse sera dédiée aux jeux d’eau pour petits et tout-petits (mini-toboggans, cascades, sceaux d’eau …).
Ce pôle ludique extérieur sera vraisemblablement complété :
  • d’un vestiaire (extérieur)
  • d’un espace snack
  • d’un solarium minéral et d’un solarium végétal.

Le Conseil du 22 septembre s'est prononcé sur le mode de construction de l’équipement. Un concours d'architectes est lancé ce vendredi 23/09 (publication sur e-megalis)

Le mode de gestion fera quant à lui l’objet d’une réflexion approfondie dès cet automne.

 

Schéma fonctionnel du futur complexe Aqualudique :

Schéma fonctionnel du futur complexe aqualudique de St-Malo Agglo

Réunion publique sur l'aménagement de la ZAC du Vauhariot à Cancale

Projet d'aménagement de la ZAC du Vauhariot
Compte tenu des enjeux  et afin de conforter le développement d’une importante filière économique sur notre territoire, Saint Malo Agglomération a reconnu d’intérêt communautaire l’extension de la zone d’activités du Vauhariot en 2013 et a décidé de réaliser une ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) début 2016.

La vocation de cette extension est d’accueillir des activités de production, de transformation et de service en lien avec la mer, nécessitant un branchement d’eau de mer.

Conformément à la procédure de ZAC et dans le cadre de la concertation préalable, Saint-Malo Agglomération a engagé depuis mars 2016 la concertation avec la population.

Le diagnostic et les premiers éléments de l’esquisse ont été présentés lors des réunions publiques du 31 mars, du 5 juillet et du 9 décembre 2016. Vous pouvez consulter les supports des réunions publiques au lien suivant :
> Réunion publique du 31 mars
> Réunion publique du 5 juillet
> Réunion publique du 9 décembre

Depuis mars 2016, une exposition sur le projet et un registre sont aussi à la disposition du public en mairie de Cancale et au siège de Saint-Malo Agglomération (6, rue de la Ville Jégu à Cancale), aux horaires d’ouvertures habituels. 
Vous pouvez consulter les panneaux d’exposition au lien suivant : www.calameo.com/read/001921507f630950e2b3e

La fibre optique sur Saint-Malo Agglo pour tous d'ici 5 ans !

La fibre sur le territoire dès aujourd'hui !
Le Président, Claude Renoult, Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales Groupe Orange et Christophe Hervé, délégué régional Bretagne en charge des relations avec les collectivités, ont inauguré lundi 18 mai le déploiement par Orange de la fibre optique de Saint-Malo Agglomération

Cette première tranche de travaux, déjà démarrée, concernera 10 524 foyers de la ville répartis dans les quartiers suivants de Saint-Malo :
  • La Madeleine,
  • Saint-Servan,
  • La Découverte.
Ce qui représente un quart de logements sociaux et 343 entreprises (Parc d'activités Atalante Saint-Malo, La Moinerie, La Maison Neuve).

"Les premiers Malouins desservis le seront avant la fin de cette année 2015", assure Bruno Janet, qui a rappelé les engagements d'Orange.

A NOTER : 5 zones d’activités sont aujourd'hui intégralement couvertes :
  • Les Fougerais
  • Les Sept Pertuis
  • La Grassinais
  • La Madeleine
  • La Ville Jouan

Quelques repères :
  • 100 % des locaux seront fibrés (particuliers et entreprises)
  • les travaux seront finalisés d'ici 2020-2021
  • un investissement 100 % privé mais en concertation avec les collectivités
  • ce réseau sera totalement ouvert à tous les opérateurs (quand votre logement sera connecté à la fibre, libre à vous de choisir votre opérateur...)
  • la fibre sera déployée dans les infrastructures existantes (les chantiers seront donc particulièrement discrets !)

Autre engagement de l'opérateur, et non des moindres : la fibre optique à Saint-Malo sera proposée au même tarif que l'ADSL, soit 35 euros par mois. Les entreprises locales bénéficieront également de tarifs privilégiés.

Lors de cette inauguration, le Président et maire de Saint-Malo, Claude Renoult, rappelait "la chance que nous avons à Saint-Malo de bénéficier d'un financement 100 % fonds propres d'Orange". Il a également insisté sur l'intérêt "d'avancer rapidement", eu égard aux derniers desservis, et sur le caractère révolutionnaire de ce projet, plus discret mais "aussi important pour le développement du territoire que la création de la 4 voies ou l'arrivée du TGV."

Le saviez-vous ?
- Un foyer aujourd'hui, c'est 6 à 7 terminaux, en 2020 : ce sera 13 terminaux !
- En 2010, 1 milliard de photos étaient échangées par an, en 2015, c'est un milliard par jour !
- les débits avec la fibre optique sont 30 fois plus rapides que ceux de l'Adsl
- contrairement à l'Adsl, la fibre n'a pas de limite en termes de débit ou d'éloignement
- L'hôpital à domicile, le développement du télétravail... les perspectives sont infinies !