Accueil > Habitat > Contrat de ville

Contrat de ville

Appel à projets 2019

Le Contrat de Ville de Saint-Malo Agglomération constitue le cadre unique de mise en œuvre de la Politique de la Ville pour la période 2015-2020. Il repose sur trois piliers définis par l’Etat :
  • La cohésion sociale,
  • Le développement économique et l'emploi,
  • Le cadre de vie et le renouvellement urbain.

Il concerne un quartier prioritaire de Saint-Malo, dont le périmètre a été défini par le décret 2014-1750 du 30 décembre 2014 sur la base du revenu médian de la population. (voir carte ci-dessous)

A partir d’un diagnostic territorial partagé, le Contrat de Ville définit par pilier les axes stratégiques et les objectifs opérationnels de l’action publique, portée conjointement par les collectivités territoriales, les services de l’Etat, les associations et les habitants.

Chaque année, la Ville de Saint-Malo, le Département d'Ille-et-Vilaine et l'Etat lancent un appel à projets à destinations d'associations et autres porteurs de projets qui interviennent en direction des habitants du quartier prioritaire.

Qu’il concerne le développement social, urbain ou économique, la Ville de Saint-Malo peut soutenir votre projet.

Vous désirez :

La procédure d’attribution des subventions se fait sur deux périodes :
La première session de l'appel à projets 2019 du Contrat de Ville se déroulera
du 30 novembre 2018 au 9 janvier 2019.

Une journée de rencontres individuelles est proposée aux associations qui le souhaitent
Le vendredi 14 décembre 2018 à l'espace Bougainville.

Les structures intéressées devront prendre contact avec :
Isabelle MAÏGA, Chargée de mission Développement Social Urbain
Direction de l'Aménagement et de l'Urbanisme
02 99 21 53 17 - imaiga@saint-malo.fr


Une session d’accompagnement à la saisie dématérialisée des dossiers sera organisée
le lundi 17 décembre au centre social, au 1er étage de l’espace Bougainville.

Les structures intéressées devront prendre contact avec :
Eliane BELLESSORT, Gestionnaire administrative
Etat - DDCSPP 35
02 99 28 36 73 - ddcspp-politiquedelaville@ille-et-vilaine.gouv.fr


La deuxième session de l'appel à projets se déroulera du 1er mars  au 5 avril 2019.

Pour toute demande d’information complémentaire, vous pouvez contacter :
Isabelle MAÏGA, Chargée de mission Développement Social Urbain
Direction de l'Aménagement et de l'Urbanisme
02 99 21 53 17 - imaiga@saint-malo.f

Le périmètre du nouveau quartier "prioritaire" du Contrat de ville de Saint-Malo 2015-2020

Périmètre du quartier prioritaire - Contrat de ville St Malo 2015-2020
Situés à l’intersection de pôles historiques (Intra-Muros, Saint-Servan et Paramé) et à proximité immédiate du nouveau quartier de la gare, les secteurs du quartier prioritaire du contrat de ville se caractérisent par des coupures urbaines fortes (voie ferrée, rocade) ainsi que des enclaves urbaines importantes (hôpital, équipement sportif, hippodrome, lycées).

> L’enjeu urbain sur ces secteurs est de profiter des équipements existants pour retrouver des liaisons dans le paysage de l’ancien marais. Il s’agit ainsi de mettre en valeur ces grands espaces comme l’hippodrome, les terrains de sport, et d’en faire des espaces publics majeurs, lieux de rencontre, de détente, et de respiration pour les habitants.

Les premiers objectifs opérationnels :

  • Marville : Un travail de couture entre le secteur de la gare et le quartier de la Découverte
L’objectif est de désenclaver les équipements publics que sont l’hippodrome et le complexe sportif de Marville, en les rendant accessibles et visibles pour les habitants, et permettre ainsi la continuité entre ces équipements.
Pistes de travail :
- La rénovation des immeubles de Marville permettrait ce désenclavement.
- Une offre nouvelle de logements en accession privée et en locatif social et/ou l’implantation d’activités pourrait prendre place sur du foncier libéré.

  • L’Etrier : Désenclaver le quartier pour mieux l’intégrer à la ville
- Il s’agit là de désenclaver le quartier de l’Etrier en aménageant un carrefour entre l’axe Coubertin / Triquerville, l’avenue de Marville et une nouvelle voie, plus large que l’actuelle, pour désenclaver le secteur par le nord.
- Le second objectif est de valoriser la façade urbaine de l’axe Coubertin/Triquerville. Une opération de rénovation urbaine sur ce secteur d’habitat très dégradé est à envisager.
- Emeraude Habitation propose également la réhabilitation et la résidentialisation du secteur de l’Etrier (87 logements) et du secteur Trinidad et Curaçao (138 logements), ainsi que la réhabilitation du secteur pavillonnaire Georges Gilles.

  • Le quartier des Provinces : Profiter de l’influence du nouveau quartier Gare-République
- Le premier objectif est d’améliorer la qualité des logements HLM dans une démarche d’habitat durable et d’opérer un véritable changement d’image de ce secteur, aujourd’hui, situé en coeur de ville, à proximité immédiate de la gare et du pôle culturel.
- Le second objectif est de rendre attractif ce secteur : il s’agit d’ouvrir sur la ville cet ensemble bâti dense et de le relier de manière visible au quartier de la Gare, mais également au quartier de Marville, vers les grands équipements sportifs et de loisirs.
- Le troisième objectif est de proposer une diversification des fonctions de ces immeubles : des bureaux directement accessibles depuis la gare permettraient de proposer une diversité dans cet ensemble urbain essentiellement constitué de logements.
- Emeraude Habitation propose également la réhabilitation des logements HLM de la rue Julienne Rozé afin de proposer une offre en logements individuel de qualité. Cela participera également au changement d’image du secteur.

  • La Découverte : Poursuivre le renouvellement du quartier et la mixité urbaine et fonctionnelle
- Le premier objectif est de proposer une offre de logements adaptés à la population vieillissante du quartier. Emeraude Habitation propose donc la création d’une « Résidence sénior sociale », la première en France. Une cage d’escalier, aujourd’hui occupée par du logement social classique serait transformée en résidence permettant de maintenir la population sur son quartier.
- Le second objectif est de poursuivre l’accueil de nouvelles activités économiques. La frange sud du quartier, actuellement occupée par le centre commercial de la Découverte, accueillera un multiplexe, offre de loisirs inexistante sur le territoire malouin, et un pôle tertiaire numérique. Cela représentera une centaine d’emplois sur le secteur.