Accueil > Environnement > Actualités

Actualités

La prolifération des frelons asiatiques

nid frelons
En 2019, la prolifération des frelons asiatiques est en nette baisse vis à vis de 2018 (40 à 50% selon les secteurs), les 2 épisodes de forte chaleur de juin et début août ont sans doute contribué à ce phénomène.

Malgré tout, les mois de septembre et octobre correspondent à la période pendant laquelle les colonies sont à leur apogée. Un nid peut alors contenir de 1 000 à 1 500 frelons, ce qui constitue un risque non négligeable pour toute personne s’en approchant par inadvertance.

Si bon nombre de nids sont installés en hauteur, il arrive cependant que certains soient régulièrement découverts à moins de 2 mètres du sol, ce qui constitue un danger sanitaire potentiel.

En cette période de taille des haies, le risque de piqûres multiples est donc accru, il convient de prendre quelques mesures de précaution.

– Pour tout chantier de taille de haie ou d’élagage :
  • Bien observer préalablement le chantier pour évaluer la présence de frelons ou d’éventuels allers/retours suspects. Bien observer  les 2 faces du chantier ;
  • En cas d’attaque ou de découverte d’un nid, stopper le chantier et prendre contact avec la mairie ;
  • Ne jamais tenter de détruire un nid par ses propres moyens ;
  • Éviter de travailler seul et consulter immédiatement un médecin en cas de piqûres multiples ou de malaise.
 
- Pour des travaux de débroussaillage, en plus des remarques ci-avant :
  • Être vigilent lors de l’utilisation de débroussailleuse thermiques à dos car les nids peuvent être accrochés dans un simple buisson de ronces. Toujours porter des équipements de protection individuelle les plus hermétiques possibles ;
  • En cas d’utilisation de broyeurs portés, privilégier un tracteur à cabine fermée car de gros nids peuvent être broyés et déclencher l’hystérie collective des frelons.
    Que faire lors de la découverte d’un nid de frelon asiatique?
  • Ne pas engager une destruction seul au risque de se mettre en danger et de rater l’intervention ;
  • Mettre en place un périmètre de sécurité limitant l’accès autour du nid ;
  • Se rapprocher de la mairie, de l'Agglomération ou de la FGDON35 afin d’authentifier le cas et d’organiser la destruction avec un professionnel
 
Prestataires référencés pour la destruction des nids :
Contactez le 02.23.48.26.32

Bassin versant Rance aval - Avis d'enquête publique

ste suzanne chute
Une enquête publique s'est tenue du 23 septembre 2019 au 8 octobre 2019 inclus.

Elle portait sur la déclaration d’intérêt général et l’autorisation environnementale au titre du Code de l’environnement pour un programme d’actions visant à restaurer les cours d’eau et leur continuité écologique sur la fraction du bassin versant Rance aval située sur le territoire de Saint-Malo Agglomération.

Un diagnostic réalisé en 2017 fait le constat d’une altération morphologique accentuée des cours d’eau de ce bassin versant, liée aux actions anthropiques (recalibrage et rectification des rivières, imperméabilisation et drainage des sols, remembrement, etc.). Ces dernières ont conduit à une banalisation des habitats aquatiques et à une réduction des capacités épuratoires des milieux (recyclage naturel des éléments minéraux et organiques excessifs). Les cours d’eau du territoire sont aussi cloisonnés par de nombreux ouvrages mis en place dans le lit mineur des cours d’eau et empêchant la continuité écologique au sein de ces derniers. Il s’agira donc de mettre en œuvre un programme de restauration des cours d’eau afin d’en retrouver le bon potentiel écologique.

Le dossier d’enquête publique est consultable :

Saint-Malo Agglomération définit sa politique climat-air-énergie-territoire

plan climat

      Votre avis nous intéresse !

Saint-Malo Agglomération doit définir sa stratégie et ainsi adopter son Plan Climat Air Énergie Territoire (PCAET).

Ce document est un outil de planification qui a pour but :

  • d'atténuer le changement climatique,
  • de développer les énergies renouvelables,
  •  de maîtriser la consommation d'énergie,
  • et d'adapter le territoire à la transition.

Retrouvez tous les documents relatif au PCAET sur sous ce lien.

Vous avez jusqu'au 25 juin pour envoyer vos contributions à l'adresse suivante :
environnement@stmalo-agglomeration.fr


Rapport Développement durable 2018

Le rapport 2018 sur le développement durable de Saint-Malo Agglomération est désormais en ligne !

Consultez-le dès maintenant ici

Apportez vos vieux pesticides en déchèterie !

Désherbants, insecticides, fongicides, tous ces produits étaient régulièrement utilisés dans les jardins des particuliers. Souvent les boîtes étaient trop grandes et il restait du produit après usage. Et quelques années plus tard, on retrouvait de vieux bidons stockés dans les garages...

Apportez-les en déchèterie!
Surtout ne les jetez pas à la poubelle et ne videz pas les résidus dans l'évier ou dans la nature. La meilleure solution est d'apporter tous ces vieux produits en déchèterie. > Trouver la déchèterie la plus proche de chez vous

Depuis le 1er janvier 2019, la vente aux particuliers, ainsi que la détention et l'utilisation par ces derniers de tous les produits phytopharmaceutiques, sont interdites.

Pour reconnaître les produits qui ne sont plus autorisés, consultez le site Internet https://ephy.anses.fr/



A découvrir : le chemin de la biodiversité !

Chemin de la biodiversité sur le parc Atalante Saint-Malo
Depuis quelques années déjà, Saint-Malo Agglomération a changé ses pratiques de gestion des espaces verts pour se diriger vers une gestion plus naturelle et ainsi favoriser la biodiversité. L'Agglo gère donc aujourd'hui différemment ses espaces verts. Et pour faire découvrir ce que permet ce nouveau mode d'entretien, elle a mis en place un "chemin de la biodiversité" sur son parc Atalante à Saint-Malo. L'occasion d'y découvrir aussi ... de nouveaux habitants !


Un parcours pédagogique sur Atalante :
Répartis sur 193 000 m2, la zone Atalante est particulièrement propice au déploiement d’une biodiversité riche. Avec ses noues naturelles, son batracoduc, ses zones humides et son environnement végétal dense, elle offre un environnement d’exception aux entreprises hébergées.
Pour expliquer ce que permet désormais, le fait de laisser la nature reprendre davantage ses droits, des panneaux pédagogiques ont été répartis le long d’un parcours longeant la voie douce de la zone Atalante. Le chemin apporte des informations sur les milieux traversés (bosquets, praires humides, praires naturelles) et leurs occupants (pollinisateurs, auxiliaires et éco-pâturage)…
A observer :
Des génisses ont pris leurs quartiers sur la zone d'éco-pâturage grâce à une convention passé avec avec un agriculteur local.
Vous pourrez également observer plus en retrait, des abeilles installées ici dans les ruches de l’apiculteur Charles Julien (Fleurs de Ciel).

Un changement global de la gestion des espaces verts :


  • La fin des produits phytosanitaires chimiques :

L’arrêt des pesticides permet de limiter les rejets de produits chimiques défavorables à la biodiversité et à la santé publique, en premier lieu celle du personnel les manipulant. Ce qui rend nécessaire le développement de méthodes alternatives pour entretenir nos espaces verts.

  • Le développement de méthodes alternatives :

De nouvelles méthodes d'entretien sont testées : le paillage, qui consiste à recouvrir une plate-bande de broyat de bois afin d’y limiter la prolifération de mauvaises herbes, ou encore en revoyant les hauteurs de coupes…

  • Le développement de la biodiversité et la création de zones refuges :

La fauche des prés fleuris et des prairies de fauches une à deux fois seulement par an permet de laisser se développer la biodiversité dans des espaces peu fréquentés. De même, des tas de bois morts par endroits sont de véritables refuges pour de nombreuses espèces. L’installation de ruches et de nichoirs favorisent également la biodiversité…

  • Le pâturage écologique :

Sur certaines parcelles, il est prévu de remplacer les tontes mécaniques par de l'éco-pâturage urbain. Moutons, chevaux, chèvres, ânes et vaches broutent l'herbe d'avril à octobre. Cela remplace l’utilisation des tondeuses.
Cette opération apporte une plus grande variété d’habitats écologiques et de paysages, et permet de diminuer le recours aux engins mécaniques. La réintroduction d’une vie pastorale dans l’espace urbain permet également de réduire le bruit et de sensibiliser les usagers à l’environnement.

A noter : L’éco-pâturage est réalisé dans le cadre du "territoire à énergie positive pour la croissance verte"

Compostage de vos déchets : c'est simple et on vous aide !

Composteur de déchets : L'Agglo vous rembourse une partie de votre achat !
L'Agglo vous aide sur l'achat de votre composteur ... Alors COMPOSTEZ vos déchets !

Déchets ménagers (épluchures, coquilles d'oeufs, pain, déchets carnés, poissons ...), déchets de jardin, ou déchets divers (cendres, sciures, litières ...), beaucoup de vos déchets ménagers sont compostables et peuvent demain composer un très bon engrais naturel pour vos potagers et plantations.
Pour vous encourager dans votre projet, Saint-Malo Agglo subventionne à hauteur de 20 € tout achat de composteur individuel.

Pour en bénéficier, c'est tout aussi simple :

1 - Choisissez et achetez le composteur dans la magasin de votre choix;
2 - Téléchargez le formulaire de demande de remboursement ;
3 - Retournez-le dûment rempli et accompagné des pièces justificatives (facture d'achat, RIB/RIP, justificatif de domicile de moins de 3 mois et pièce d'identité).

Attention, seuls les habitants des 18 communes de Saint-Malo Agglomération peuvent bénéficier de ce dispositif. 

+d'info : 0 800 801 061
Formulaire Remboursement composteur